La vie à l’épicerie coopérative Breizhicoop

Breizhicoop - visions de l'épicerie coopérative de Rennes :

Le Blosne, un terreau fertile pour les jeunes pousses de projets collaboratifs

Rennes regorge d’initiatives mettant en avant la solidarité et le partage. C’est d’ailleurs loin du centre ville, dans le quartier du Blosne, qu’est installée cette épicerie “pas comme les autres”. Le local se trouve encore à proximité du restaurant redistributif la Grenouille à Grande Bouche. Cet article introduit brièvement le reportage photo consacré à la vie à l’épicerie coopérative breizhicoop.

 

Territoire et bénévolat au coeur du projet

Breizhicoop assure le rôle d’intermédiaire responsable et durable entre les consommateurs et les producteurs du territoire.

Les premiers possèdent une partie du commerce au travers des parts sociales et participent bénévolement à faire tourner la boutique. Et ce, à hauteur trois heures tous les mois. Oui, mais quid des producteurs ? Et bien, les références locales à proximité directe de Rennes sont nombreuses. Des produits cosmétiques bio aux bières artisanales, en passant par un large choix de fruits et légumes de maraîchers et fruitiers des environs. L’épicerie travaille avec plus d’une centaine de producteurs locaux.

l’épicerie travaille avec plus d’une centaine de producteurs locaux

Chez Breizhicoop, le local et la volonté de bien faire des producteurs priment sur le label. Seuls les rayons fruits et légumes et vrac sont d’origine 100% biologiques. D’une part pour assurer l’absence de pesticides mais aussi parce que l’absence d’emballages et le conditionnement en grande quantité permet de proposer des aliments de qualité à des prix raisonnables. Pour le reste, un effort est fait pour qu’une référence existe en deux versions : bio et/ou locale et “conventionnelle” afin de rester à portée de toutes les bourses.

 

Photographier le quotidien d’une épicerie remarquable

Les photos visibles dans le portfolio ont été prises durant l’année 2020, notamment au cours du mois de juillet. Elles ont été extraites d’une sélection plus grande destinée à la commission communication de la coopérative. En effet, de nombreux coopérateurs et coopératrices investissent des fonctions particulières pour le développement du projet, en plus de leurs trois heures par mois. L’intention était donc de rendre compte de la vie à l’épicerie coopérative Breizhicoop. D’abord sous l’angle “faire ses courses” et ensuite en s’attardant sur les bénévoles dans l’accomplissement de leur multiples taches.

Voir reportage du photographe ambulant, La vie à l’épicerie coopérative breizhicoop…

Vent dans le dos, un coup de pouce photographique du photographe ambulant : Le principe est simple : aider un projet et le faire connaître par la photographie. Voici le premier article d’une série, espérons-le, aussi longue que possible.

  1. Pierrick Tollemer
    | Répondre

    Bonjour Aurélien,
    Merci de mettre tes talents au service de beaux projets.
    Nous avons tous besoin que le focus soit porté sur des actions positives. Merci de mettre la lumière sur ce qui mérite de l’être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *