L’illustration du stand de l’URSCOP pour le Congrès 2022 des Sociétés coopératives

Au cœur de Rennes, le Couvent des Jacobins accueille le 37ème Congrès des Sociétés coopératives les 17 et 18 mars 2022. Dans cet univers coopératif en pleine effervescence, l’Union régionale des Scop et des Scic de l’ouest (URSCOP) joue un rôle important dans l’accompagnement des porteurs-euses de projets localisé-e-s à l’ouest de l’hexagone. A l’occasion de cet évènement national, et pour rester fidèle aux valeurs coopératives et locales, le stand est le moyen de marquer le coup et d’innover sur plusieurs aspects…

Un stand écologique

Pour la conception et la réalisation du stand, l’URSCOP a fait appel à Steel-lins, une entreprise artisanale spécialisée dans le travail du métal et du bois. Cette entreprise est adhérente à la coopérative rennaise d’artisan.e.s dénommée Comme un Etabli. Alors, quelle est la valeur écologique de ce fameux stand ?

Ce projet est tout d’abord basé sur la réutilisation. C’est à dire que, les éléments qui serviront de comptoir, panneau, tabouret, etc. pour accueillir et informer les visiteurs vont être réutilisés ensuite au sein même des locaux de l’URSCOP. Il ne seront pas remisés mais installés sur la terrasse au 3ème étage du bâtiment.

tout le bois utilisé pour la confection des meubles et supports d’affichage provient d’une filière de ré-emploi…

Ensuite, tout le bois utilisé pour la confection des meubles et supports d’affichage provient d’une filière de ré-emploi. C’est du bois qui servait à autre chose au cours d’une première vie. Par exemple du contre-plaqué qui était utilisé dans des boites de transport de décors d’expositions.

8J7A7746
8J7A7779

Mettre en valeur les forces vives de l’URSCOP

Au delà de ces aspects « technico-écologiques », le stand est un outil de mise en valeur de la ressource la plus précieuse des projets coopératifs, l’énergie des femmes et des hommes constituant l’Union régionale des Scop et des Scic de l’ouest.

Les salarié-e-s et les administrat-eur-rice.s sont ainsi présent.e.s au travers une série de portraits « ludiques ». Le biais utilisé, et qui se retrouve sur la presque totalité des photographies, est le thème du littoral. La mer, l’océan, la plage, la voile, les sports nautiques sont des activités souvent associées aux régions que représentent l’URSCOP basée à Rennes : La Normandie, les Pays de la Loire et bien entendu la Bretagne.

en plein mois de janvier […] il était assez cocasse pour le photographe ambulant de transporter des articles qui nous rappellent l’été…

Que ce soit une planche de surf sous le bras ou prête à lancer un cerf-volant les forces vives de l’URSCOP se sont bien prêtées au jeu du portrait. Les séances individuelles et collectives se sont déroulées entre le mois de décembre et le mois de février. le photographe ambulant avait improvisé pour l’occasion un studio éphémère dans une des salles de travail. Une partie des accessoires ont été fournis par le vélo photographe et apporté à vélo. Oui, oui, même la planche de surf aux couleurs « flashy ».

En plein mois de janvier, alors que les températures ne dépassaient pas 10°C et que le soleil faisait cruellement défaut, il était assez cocasse pour le photographe ambulant de transporter des articles associés à l’été : sandales, masque et tuba, parasol… sans oublier la planche de surf. Cette dernière était d’ailleurs harnachée sur le dessus de la remorque lors de la traversée de Rennes à bicyclette.

et illustrer un lieu pas comme les autres…

Il était important pour le photographe ambulant de compléter l’énergie et la vitalité qui émaneraient des portraits. Montrer l’univers de travail et des séquences de vie « réelles » telles que vécues lors d’échanges dans un bureau ou pendant les réunions entre salarié-e-s ou administrat-eurs-rices de l’URSCOP.

déambuler dans les couloirs, fureter dans les bureaux afin de capter des éléments saisissants de cet univers de travail coopératif

C’est pourquoi, il était important de déambuler dans les couloirs, fureter dans les bureaux afin de capter des détails authentiques et saisissants de cet univers de travail coopératif. Ces éléments permettraient d’apporter aux visiteurs du stand une vision entière de l’URSCOP.

Pour aller plus loin...

Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux ou par courriel. N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de cette page. Votre retour est très important pour le photographe ambulant. Vous pouvez enfin le suivre sur les réseaux sociaux ou vous placer « dans la roue » en vous inscrivant à la lettre d’information périodique du vélo-photographe.

Le photographe ambulant sillonne la métropole rennaise à vélo. Il parcourt aussi, en auto cette fois, des contrées plus éloignées pour mettre en lumière l’engagement. Celui des femmes, des hommes, des organisations et des territoires.

Le vélo photographe a ainsi décidé d’ #agirmaintenant. Agir face à l’urgence climatique pour rendre visible et concret un récit alternatif de société, plus sobre et résiliente.

En choisissant le photographe ambulant, vous faites appel à un professionnel concerné et pleinement engagé dans la transition, qu’elle soit énergétique ou sociétale. Découvrez qui se trouve derrière l’appareil photo…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.