« les Saveurs de Nicolas » à vélo

Ne serait-ce que géographiquement, la séance au restaurant Les Saveurs de Nicolas sortait de l’ordinaire. En effet, plutôt que de rallier le centre ville de la capitale bretillienne, le photographe ambulant est cette fois sorti de Rennes.

La séance au restaurant Les Saveurs de Nicolas sortait de l’ordinaire

Le vélo, attelé de sa remorque, a mis le cap au sud en empruntant la très convenablement aménagée voie cyclable jusqu’au centre de Vern-sur-Seiche. De là, quelques kilomètres (de route départementale sans aménagements cyclables) nous séparent du centre ville de Nouvoitou où s’est installé, il y a maintenant plus de sept ans, le chef Nicolas Prodhomme.

En cuisine, en salle…

Cela ne fait que quelques jours que les restaurants ont rouverts et déjà les clients se pressent à la terrasse du restaurant Les Saveurs de Nicolas. La séance photographique alternera entre différents endroits.

Tout d’abord la cuisine, lieu où Nicolas mène sa savoureuse alchimie. Il y transforme les produits locaux en assiettes contrastées et appétissantes.

Qualité, proximité et partenariat long terme

La salle ensuite et son « mur des producteurs ». Nicolas ne joue pas perso mais travaille en partenariat avec une multitude de producteurs environnants. Les critères sont simples : qualité, proximité et partenariat sur le long terme avec les producteurs.

Et en terrasse !

La terrasse pour finir qui ce midi bénéficie d’un généreux ensoleillement. C’est à cette époque « Covid » un endroit stratégique pour l’établissement. Cependant, si les conditions météorologiques ne garantissent pas une expérience réussie pour les client.e.s, Nicolas et son épouse, Ida, n’hésitent pas à fermer l’établissement.

Pour en apprendre d’avantage, vous pouvez visiter le site web de l’établissement.

Pour aller plus loin...

Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux ou par courriel. Votre retour est très important pour le photographe ambulant. Alors, n’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de cette page.

Vous pouvez enfin le suivre sur les réseaux sociaux ou vous placer « dans la roue » en vous inscrivant à la lettre d’information périodique du vélo-photographe.

Le photographe ambulant sillonne la métropole rennaise à vélo. Il parcourt aussi, en auto cette fois, des contrées plus éloignées pour mettre en lumière l’engagement. Celui des femmes, des hommes, des organisations et des territoires.

Le vélo photographe a ainsi décidé d’ #agirmaintenant. Agir face à l’urgence climatique pour rendre visible et concret un récit alternatif de société, plus sobre et résiliente.

En choisissant le photographe ambulant, vous faites appel à un professionnel concerné et pleinement engagé dans la transition, qu’elle soit énergétique ou sociétale. Découvrez qui se trouve derrière l’appareil photo…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.