Château le Puy : dans les vignes, hotte sur le dos et appareil photo en bandoulière

« Porteur ! » le cri d’un cueilleur retentit dans la fraîcheur matinale. Il est 9h et le groupe d’une vingtaine de personnes de tous âges et de toutes origines travaille déjà depuis une petite demi-heure.

A cette période, la hotte n’est pas celle d’un personnage bien connu des enfants. Non, cette fois elle est rustique et abrupte au contact. Bien remplie, elle pèsera facilement 20 à 30 kilos.

Le Japon et Château le Puy entretiennent un lien exclusif au travers d’un manga sur le vin. En savoir plus…

Pour aller plus loin...

Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux ou par courriel. Votre retour est très important pour le photographe ambulant. Alors, n’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de cette page.

Vous pouvez enfin le suivre sur les réseaux sociaux ou vous placer « dans la roue » en vous inscrivant à la lettre d’information périodique du vélo-photographe.

Le photographe ambulant sillonne la métropole rennaise à vélo. Il parcourt aussi, en auto cette fois, des contrées plus éloignées pour mettre en lumière l’engagement. Celui des femmes, des hommes, des organisations et des territoires.

Le vélo photographe a ainsi décidé d’ #agirmaintenant. Agir face à l’urgence climatique pour rendre visible et concret un récit alternatif de société, plus sobre et résiliente.

En choisissant le photographe ambulant, vous faites appel à un professionnel concerné et pleinement engagé dans la transition, qu’elle soit énergétique ou sociétale. Découvrez qui se trouve derrière l’appareil photo…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.